L'Union du Cantal 13 juillet 2010 à 11h29 | Par P. Olivieri

Jeunesse et emplois décrétés causes régionales

Réuni en séminaire de travail à Aurillac, l’exécutif régional a affûté son projet sur deux chantiers prioritaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Démarche participative : c'est plus que jamais le leitmotiv de l'exécutif régional qui était réuni à Aurillac le week-end dernier en séminaire de travail, aux allures estivales, dans l'ancien fief du président, René Souchon. Des élus qui, malgré l'ambiance festive des Européennes du goût, ont planché très sérieusement sur l'élaboration du budget 2011 en vue du débat d'orientation budgétaire fin octobre. "Nous attachons beaucoup d'importance à cette démarche participative et à cette méthode d'allers-retours surtout dans cette période où les Régions n'ont plus d'autonomie fiscale puisque le seul impôt à notre disposition est celui sur les cartes grises", n'a pas manqué d'introduire René Souchon, pour qui le gel en valeur des dotations d'État "nous oblige à des choix difficiles".

 

 

Un séminaire dans un “climat d’amitié, convivialité et respect”, selon René Souchon.
Un séminaire dans un “climat d’amitié, convivialité et respect”, selon René Souchon. - © P.O.

Favoriser l'autonomie sociale

Malgré cette rigueur budgétaire, la majorité régionale veut rester ferme sur ses engagements de campagne en faveur de deux chantiers jugés majeurs : la jeunesse, décrétée, "grande cause régionale", et l'emploi à travers l'organisation d'un forum "nouveaux services, nouveaux emplois". "Nous avons mis la barre très haut concernant la jeunesse avec ce Pack jeune adulte", a insisté le président de l'exécutif, précisant que 650 000 euros venaient d'être votés en session pour l'organisation d'un vaste débat avec les jeunes, les associations et institutions. L'ambition régionale ? "Favoriser l'accès à l'autonomie des jeunes et leur insertion professionnelle durable", répond Anna Aubois, vice-présidente chargée de la Jeunesse, du Sport et de la Vie associative. Pour ce faire, la Région entend se poser en "agenceur de dispositifs fédérant l'ensemble des acteurs de la Jeunesse autour de l'individu, dans la globalité de ses attentes et de ses besoins". Mais comment, justement, toucher du doigt les desiderata d'une jeunesse volatile ? "Effectivement, même si j'ai 33 ans, je ne peux parler pour eux", reconnaît Anna Dubois. D'où l'idée d'un bus "Avenir" régional de l'information et de l'orientation qui sillonnera les routes auvergnates pour rencontrer les jeunes en centres de formation, dans les manifestations festives, sportives... Autre enjeu auquel le Conseil régional va s'atteler en vue des Assises de la jeunesse en fin d'année : le "bien vivre en Auvergne", avec la mise à disposition d'un chéquier à la carte fait de coupons pour aider les jeunes dans l'accès au logement, aux soins, au permis de conduire... D'autres avantages sont aussi à l'étude en matière de culture, d'accès au sport... Hamid Berkani, l'élu en charge du développement économique et de l'emploi, a lui choisi de placer le futur forum "nouveaux emplois, nouveaux services", sous le sceau de la "transversalité". "Cette thématique nous concerne tous, plaide le vice-président. Il s'agit pour nous d'aller chercher le plus loin possible des pistes porteuses d'emplois dans l'économie auvergnate qu'elle soit traditionnelle ou dans des secteurs émergents, comme l'économie verte ou de proximité". Et là encore, la méthode retenue est celle d'une consultation publique à l'automne associant collectivités territoriales, syndicats professionnels, entreprises, mais aussi économistes, sociologues, chercheurs... Les résultats de ces réunions thématiques et analyses d'experts seront autant de contributions destinées à apporter des évolutions aux politiques régionales en faveur de l'emploi et de la formation. Un projet "bien accueilli" pour l'heure par les entreprises rencontrées, atteste Hamid Berkani. Deux chantiers qui, pour René Souchon, place la Région "comme une institution animatrice". "La Région a déjà montré par le passé sa capacité à réunir", a conclu le président, évoquant le débat sur les OGM, les Assises territoriales ou encore la réussite de la couverture du haut débit.

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui