L'Union du Cantal 22 janvier 2004 à 00h00 | Par Frédéric Pigot

Internet au triple galop à Riom-ès-Montagnes

Une journée porte-ouverte à permis aux Riomois de découvrir les avantages de l´ADSL. Visioconférence, vidéo surveillance et jeux vidéo étaient au programme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis le début de l´année, l´ADSL est disponible à Riom-ès-Montagnes, Valette et quelques hameaux des alentours.

"Désormais, le bulletin municipal part en cinq minutes à l´imprimerie, alors qu´avant il fallait patienter une vingtaine de minutes", explique la chargée de communication de la ville, dont le service a pris l´initiative de cette journée porte-ouverte consacrée à l´ADSL. "On n´a plus la même vision d´Internet", constate-t-elle depuis qu´elle a goûté au haut-débit.

Confort de navigation

Après la première mise en service en date du 30 décem-bre, une quinzaine d´abonnés étaient enregistrés jusqu´à cette journée porte-ouverte. En insistant sur le confort de navigation apporté par le haut-débit, les commerciaux de France Télécom ont séduit une vingtaine de clients supplémentaires, sans parler des contacts qui devraient aboutir dans les jours à venir.

Samedi, ils se sont attachés à répondre aux inquiétudes des clients potentiels en rappelant que le modem (un appareil de la taille d´une boîte de cigarettes que l´on connecte à son PC) est le seul élément à installer, que le client conserve son numéro de téléphone et qu´il peut recevoir des appels téléphoniques tout en surfant.

Le haut débit permet également de lutter plus efficacement contre les virus. Question prix, le modem était proposé pour un euro avec des abonnements mensuels à partir de 19 euros.

Durant cette journée, les services de l´ADSL ont été présentés par Philippe Morvan, gérant d´une entreprise d´informatique à Riom-ès-Montagnes. En mars, il avait participé dans le Cézallier à une session d´accueil de nouveaux actifs, avec l´intention de s´installer dans le Cantal.

L´ADSL installe des actifs

Philippe Morvan habite désormais à Saint-Saturnin et le 1er octobre, il a installé officiellement son entreprise (qui a finalement ouvert ses portes mi-décembre). L´ADSL était la condition de cette installation. "C´est une obligation. Tous les catalogues de mes fournisseurs sont en ligne et disponibles en téléchargement", explique-t-il. Un exemple parmi d´autres. De même, la maintenance informatique par télé-intervention s´avère plus que délicate sans l´ADSL, 8 à 15 fois plus rapide qu´un accès classique selon Philippe Morvan. L´entreprise qu´il avait créée à Cherbourg a été reprise, et c´est justement avec son nouveau gérant que la téléconférence programmée le matin a eu lieu. Une simple webcam a permis ce direct avec la Manche.

Philippe Morvan pense déjà à des applications concrètes : les établissements médicaux de Riom-ès-Montagnes pourraient ainsi proposer prochainement à leurs patients de se rapprocher de leur famille. Dans un autre registre, une partie de jeux vidéo en réseau s´est jouée entre Cherbourg et le Pays Gentiane, et une démonstration de vidéo-surveillance a également occupé la matinée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui