L'Union du Cantal 30 septembre 2003 à 00h00 | Par F. Pigot

Inra de Marcenat - 430 ha pour la recherche

En avant-première de la Fête de la Science, le domaine Inra de Marcenat a ouvert ses portes au public. Le vendredi 26 septembre, personnalités et les scolaires faisaient la visite du site.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux journées portes ouvertes se sont tenues au domaine de l´Inra de Marcenat, les 27 et 28 septembre, avec au programme 28 étapes réparties en divers lieux du site. La veille, c´était au tour des scolaires et des personnalités de visiter le domaine. Christian Touraille, le président du centre de Clermont-Ferrand/Theix - Lyon auquel le domaine de Marcenat est rattaché depuis 1980 (après avoir été sous la tutelle du Centre de Versailles), s´est chargé de présenter l´Inra. Le centre dont dépend désormais Marcenat regroupe 770 agents titularisés dont 340 chercheurs et ingénieurs et se situe parmi les plus importants des 21 que compte l´Inra.
?
Suivez le guide
?
Par ailleurs, il a précisé l´importance des domaines, que beaucoup de pays ont préféré abandonner. Il a noté qu´en France, ils emploient près de 2 000 personnes auxquelles il faut ajouter 400 équivalents temps plein. ¿ son tour, Jean-Paul Garel a présenté le domaine de Marcenat qu´il dirige. Créé en 1962, ce domaine expérimental a pour objectif d´étudier l´élevage bovin dans les conditions de montagnes, les comportements des animaux et la conduite des pâturages à flore diversifiée. Il s´étend sur 430 hectares, en location, répartis sur les communes de Landeyrat, Lugarde, Marcenat et Montgreleix, à une altitude comprise entre 1 000 et 1 200 mètres.
?
31 agents
?
31 agents dont deux ingénieurs y travaillent avec 140 vaches allaitantes de races salers et limousine, 110 laitières de races holstein, montbéliarde et tarentaise. Par ailleurs, 200 génisses sont conservées pour le renouvellement. La température moyenne annuelle y est de 7º avec une pluviométrie de 1 000 mm/an. Dans ces conditions, les animaux sont conduits six mois en stabulation avec des régimes à base de foin ou d´ensilage d´herbe et six mois au pâturage ou à l´estive. Au niveau laitier, les recherches portent sur l´effet de l´alimentation et de la composition floristique des fourrages et du pâturage sur les qualités sensorielles et nutritionnelles des fromages AOC. Au niveau des allaitantes, il s´agit d´étudier l´adaptation au milieu des races rustiques ou spécialisées.

Retour sur cette journée et sur les missions de l´Inra dans le Cantal, à lire dans L´UNION du 1er octobre 2003.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui