L'Union du Cantal 21 juin 2013 à 16h14 | Par PO d'après Agrafil

Inondations - Intempéries : la FNSEA estime à plus de 500 M€ les dégâts

La FNSEA estime à plus de 500 millions d’euros les dégâts sur l’agriculture causés depuis deux mois par les inondations et la grêle, en se basant sur une première approche forfaitaire : les surfaces inondées ou grêlées concernent ainsi environ 330 000 hectares, pour une valeur moyenne de la production évaluée à 1 500 €/ha, soit, un total de 500 millions. Une grande partie des surfaces touchées concerne des maïs non semés dans les Landes, Pyrénées Atlantiques, Gers. Également affectés : 50 % de la récolte de cerises et près de 20 % des pêches-nectarines et prunes dans le Tarn-et-Garonne. En Île-de-France, Champagne-Ardenne, Bourgogne, les orages ont dévasté les jeunes plantations de choux, céleri, radis, navets de plein champ.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui