L'Union du Cantal 21 février 2012 à 18h16 | Par PO

Immersion russe dans le bassin limousin

Une délégation russe de spécialistes de l’élevage s’est rendue la semaine dernière dans le Limousin afin d’étudier les méthodes d’élevage et de traitement de la viande bovine limousine. Envoyés par Yug Rusi, importante société russe de céréales et d’huiles qui souhaite s’orienter vers l’élevage bovin, ils ont ainsi visité l’abattoir limougeaud et plusieurs. L’occasion pour la société KBS Génétic, organisatrice de l’opération, de mettre en avant la traçabilité sans faille de ses animaux afin de s’imposer sur de futurs marchés. Une stratégie pertinente à l’heure où la Russie a décidé de suspendre l’importation d’animaux notamment de France, en raison du virus de Schmallenberg. L’an dernier, KBS a expédié 1 400 bêtes à Kostroma, au nord de Moscou et d’autres animaux seraient prêts à suivre, selon Les Marchés qui relate cet événement, citant le directeur de KBS, Jean-Luc Kress : « D’où l’importance de ce genre de visite, cela nous coûte beaucoup d’argent, mais nous allons mettre la pression vers ces acheteurs potentiels, avec l’espoir de faire réagir leurs gouvernants pour réaliser d’autres opérations ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,