L'Union du Cantal 08 juin 2005 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Grande liesse pour clore les travaux de percement du tunnel du Lioran

Les équipes chargées du percement côté Murat et côté Aurillac se sont rejointes. Le nouveau tunnel du Lioran est une réalité, mais il faudra encore patienter avant de l´emprunter.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La détonation est assourdissante. Un instant, le sol tremble, tandis qu´un souffle puissant s´engouffre depuis le milieu du boyau jusqu´à la bouche du tunnel. Quelques chutes de gravats résonnent en écho : le dernier tir de mine vient d´être effectué au Lioran ! Derrière les manettes, pas de chef de chantier, mais deux préfets : celui du Cantal, Alain Rigolet, et celui de la région, Jean-Michel Bérard. Le temps que la poussière soit chassée et le terrain déblayé, place aux discours officiels. A peine ceux-ci conclus que l´équipe du chantier côté Murat se presse dans le nouveau tunnel. Au milieu du nouveau tube, une autre équipe sort du trou béant ; celle qui a oeuvré du côté Aurillac. En passant d´un côté à l´autre, les ouvriers sabrent des bouteilles de champagne sous les applaudissements. Le pari est réussi : le tunnel est percé.

Ouverture prévue au second semestre 2007

Percé, mais pas encore en service. Les usagers devront patienter jusqu´au milieu de l´année 2007. Beaucoup plus large que son prédécesseur, le nouvel ouvrage mettra fin au système de circulation alternée pour les poids lourds et sera doté d´éléments de sécurité et de secours performants. A cet égard, des boyaux transversaux ont également été percés pour permettre, en cas d´urgence, de rejoindre l´ancien tunnel, construit en 1839. Dans son allocution, le préfet du Cantal n´a pas manqué de rappeler l´historique de ce premier ouvrage d´art et de rendre hommage à ses bâtisseurs. Alain Rigolet a ensuite mis l´accent sur le montage financier de ce projet, dont les premières études ont été conduites en 2000 ; le premier coup de pioche a été donné en novembre 2002 et le premier tir de mine a résonné le 25 mai 2004.

"Un effort considérable de l´Etat"

"C´est un effort considérable de l´Etat puisque 70 % de l´enveloppe du volet routier du contrat Etat/Région est consacré à ce nouveau tunnel", souligne le préfet. Il ne manque pas de saluer le partenariat financier qui a uni la Région, le Conseil général et a insisté sur la participation de l´Europe. En remerciant les entreprises et leur personnel du travail accompli, le préfet Rigolet a estimé que cette réalisation pouvait servir d´exemple pour attirer des jeunes dans les métiers du BTP. Il engage en outre les professionnels à renforcer leurs liens avec l´Education nationale. "Certes, le travail demeure difficile, mais les profondes évolutions techniques ont permis d´alléger la pénibilité des tâches. Nous ne sommes plus au temps des pharaons, ni même au début du 19e siècle", adresse-t-il en forme de clin d´oeil à l´Histoire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui