L'Union du Cantal 04 novembre 2009 à 09h57 | Par Jean-Marc Authié

Gérard Klein, parrain des “Victoires de l’accessibilité” pour l’Adapei

Du 14 au 27 novembre, l’Adapei du Cantal lance un concours afin de promouvoir une meilleure intégration des personnes handicapées mentales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le comédien Gérard Klein et Alain Costes, président de l’Adapei du Cantal.
Le comédien Gérard Klein et Alain Costes, président de l’Adapei du Cantal. - © JMA

Le 3 décembre se tiendra la journée internationale des personnes handicapées. Afin de faire découvrir cet événement, l’Association départementale des parents et amis de personnes handicapées mentales du Cantal (Adapei) lance, à l’occasion de son 50e anniversaire, le concours des “Victoires de l’accessibilité”. “Cette action vise avant tout à promouvoir une meilleure intégration des personnes handicapées mentales dans notre société, explique Alain Costes, président de l’Adapei du Cantal. À travers le soutien des médias, le grand public sera sollicité pour voter (lire par ailleurs) et faire partie du jury pour les trois victoires départementales les plus marquantes. Même si, pour nous, les 14 projets sont tous gagnants”.

700 000 “invisibles”

Ce concours récompense les initiatives engagées par l’Adapei, “mais aussi les professionnels et les particuliers qui permettent chaque jour aux personnes handicapées mentales de vivre avec et parmi les autres, poursuit le président. Les marches, les ascenseurs, les escaliers, ... c’est vrai que tout cela est important, mais les personnes handicapées mentales ont d’autres contraintes que le grand public ne voit pas forcément. Savoir écouter, communiquer avec l’autre par le geste, la parole, l’attitude sont autant de pas en avant importants”. Sollicité pour soutenir cette initiative, l’acteur Gérard Klein a spontanément dit oui à l’Adapei. Lundi dernier, il a passé la journée dans le Cantal afin de se forger une idée précise de la situation et surtout rencontrer l’ensemble des acteurs du handicap. Il faut savoir qu’aujourd’hui, plus de 700 000 citoyens français sont encore invisibles aux yeux de la population. Pourtant, le principe d’une accessibilité généralisée pour les personnes handicapées, quel que soit leur handicap, est inscrit dans la loi du 11 février 2005. “Pour ce public, l’accessibilité c’est leur permettre d’accéder à la compréhension de leur environnement, de les accompagner dans leur prise d’initiative et de décision”, insiste Alain Costes. Alors, à partir du 14 novembre, le mot d’ordre est lancé : voter. Dans les journaux, les lieux publics, les grandes surfaces... des bulletins seront à la disposition du grand public. Il faudra alors les remplir, les déposer dans l’urne ou les retourner à l’Adapei (1 rue Laparra de Fieux 15 000 Aurillac). Il est aussi possible de voter sur le site www.cantal.fr.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui