L'Union du Cantal 01 août 2015 à 08h00 | Par P. Olivieri

Francis Berche, nouveau directeur de la FDSEA

Bien connu du milieu agricole et au delà, Francis Berche succède à David Noyer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nouveau directeur de la FDSEA, Francis Berche dit apprécier la “diversité” des missions confiées.
Nouveau directeur de la FDSEA, Francis Berche dit apprécier la “diversité” des missions confiées. - © P.Olivieri

“Depuis que je suis arrivé début mai, on est en actions syndicales de façon quasi permanente.” Entre la crise de l’élevage et la sécheresse, Francis Berche, le nouveau directeur de la FDSEA du Cantal, n’a guère eu de répit sur le front syndical depuis sa prise de poste en remplacement de David Noyer. Une actualité qui ne l’a cependant pas empêché de prendre la mesure d’une fédération qui compte pas moins de 20 salariés, 10 sur le volet syndical, et autant affectés aux services aux adhérents. “Ce qui m’a effectivement étonné, c’est l’importance des services, qu’il s’agisse de l’emploi avec notamment le groupement d’employeurs départemental de plus en plus sollicité, le groupement d’achat fourrages (Gac), le photovoltaïque...”, liste celui qui a débuté sa carrière à l’Adasea du Cantal en 1993 comme conseiller juridique.



Du syndical et des services

Diplômé d’un DESS en droit, Francis Berche, 46 ans, a ensuite bifurqué vers le secteur bancaire, en tant que conseiller de clientèle agricole au Crédit mutuel (de 1999 à 2004) avant de revenir dans le réseau des Adasea en prenant la direction de l’Adasea du Lot. En 2007, retour dans son Cantal natal pour un poste de 18 mois à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) comme chargé de mission transmission/ reprise PME-PMI. Avant-dernière ligne à ce déjà long CV, dans le secteur de la formation cette fois, avec la direction de la MFR de Mauriac de 2008 à avril 2015. “Je souhaitais revenir dans le milieu agricole, au sein des organisations agricoles, c’est un milieu que je connais bien et qui me correspond. L’opportunité de la FDSEA s’est présentée...”, explique le nouveau directeur du syndicat qui apprécie la diversité des missions confiées : de la défense individuelle des adhérents, sur les dossiers Pac par exemple, en passant par la défense collective de l’élevage et les services.“
Ce qui m’a frappé aussi, c’est le dynamisme de l’équipe administrative mais aussi le niveau d’expertise et d’engagement des professionnels”, commente Francis Berche. Des compétences et une implication qui font selon lui la force de la FDSEA du Cantal, une “FD costaude, avec un tiers des exploitations du département qui adhèrent”.

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,