L'Union du Cantal 05 mai 2010 à 14h54 | Par J.-M. A.

Familles rurales a fêté ses 60 ans

Familles rurales a tenu son assemblée générale à la salle polyvalente de Jussac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Damien, président national de Familles rurales, est venu soutenir la fédération cantalienne et sa présidente Nadine Delort, dans leur démarche.
Thierry Damien, président national de Familles rurales, est venu soutenir la fédération cantalienne et sa présidente Nadine Delort, dans leur démarche. - © J.-M.A.

Depuis 60 ans, sur le département, des bénévoles et des salariés imaginent, créent et développent des services qui accompagnent les familles dans leur vie quotidienne tout en participant au développement du milieu rural. Ainsi va la philosophie de Familles rurales depuis1950. Samedi, à l'occasion de l'assemblée générale, Nadine Delort, présidente, n'a pas manqué l'occasion de rappeler toute l'importance du mouvement. "Soixante ans de vie active pour notre fédération qui a su s'adapter et évoluer dans un monde rural en constante mutation. Soixante ans d'actions pour répondre, avec les associations, aux besoins des familles de nos territoires. Soixante ans oui, mais pas de retraite pour notre fédération. Alors regardons ensemble vers l'avenir".

S'adapter et anticiper

Car pour Nadine Delort, il est primordial que Familles rurales du Cantal garde le cap et poursuive ses missions au travers des douze associations qui soutiennent la fédération. "Nous devons aider les associations à créer et pérenniser de nouvelles actions. Mais en parallèle, l'état de nos finances étant préoccupant, nous allons au plus vite renforcer notre réflexion et nos démarches pour améliorer la situation et trouver au plus vite de nouvelles pistes". Car l'enjeu humain passe malheureusement par la question financière, pilier de l'action menée par l'ensemble des bénévoles sur le terrain. Au travers des 60 années d'expérience sur le terrain, Familles rurales a ainsi rappelé qu'elle était, par exemple, à l'origine de l'accueil des enfants via les centres de loisirs qui s'appelaient autrefois les "ruches". Venu soutenir la fédération du Cantal dans sa démarche, Thierry Damien, président national, insistait : "Familles rurales est un mouvement qui n'arrête jamais de se développer et de coller à la réalité des familles. Demain, l'enjeu concerne le développement durable et le besoin pour les familles de s'impliquer dans la démarche". "Demain, c'est aussi bien concilier vie familiale et vie professionnelle et permettre l'accès des nouvelles technologies à tous, poursuivait-il. Il faut mobiliser encore plus en développant activités et services, en travaillant sur la défense et la représentation des familles".

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui