L'Union du Cantal 13 janvier 2010 à 14h16 | Par Jean-Marc Authié

Europe Service, une entreprise leader sur le marché du déneigement

Guy Lafon et Alain Lespine sont devenus les onzièmes coaches Cantal de la CCI. Co-fondateurs d’Europe Service, ils veillent à développer la structure hors des frontières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

“L’histoire de notre entreprise est le reflet de nos valeurs. Les développements produits sont la preuve de notre volonté d’inscrire Europe Service dans la durée”. Guy Lafon et Alain Lespine viennent d’être consacrés “Coach Cantal 2010” par leurs pairs, lundi, à l’occasion d’une cérémonie dans les locaux de la CCI (lire encadré). Pour les deux hommes, cette distinction est un véritable honneur, une reconnaissance du travail accompli depuis maintenant 17 ans. Guy Lafon et Alain Lespine ont créé Europe Service en 1992. Les deux anciens salariés d’une concession automobile n’ont pas hésité à mettre la main à la poche et à investir leurs économies pour se lancer dans l’aventure de la vente et de la réparation de matériel de voirie et de déneigement. “Nous étions très différents dans nos fonctions, mais nous avions beaucoup d’idées en commun”, insiste Guy Lafon. Des idées, mais pas les moyens, alors les sacrifices financiers et en temps ont été nombreux au départ.

Guy Lafon et Alain Lespine ont reçu le trophée Coach Cantal 2010 des mains de Paul Mourier, préfet du Cantal (troisième en partant de la gauche).
Guy Lafon et Alain Lespine ont reçu le trophée Coach Cantal 2010 des mains de Paul Mourier, préfet du Cantal (troisième en partant de la gauche). - © J.-.M.A.

Cinq ans pour asseoir l’entreprise
Quand on se lance dans le grand bain de l’entreprise à respectivement 39 ans et 31 ans, “les risques sont évidents, mais nous étions déjà très professionnels dans nos métiers”, appuie Alain Lespine. Initialement, Europe Service commercialisait du matériel de voirie, de travaux publics et des pièces détachées. C’est également à cette époque que l’entreprise réalise sa première station de saumure. En ayant choisi d’investir dans du matériel écologique, Europe Service se positionne très rapidement sur le marché cantalien et auvergnat. En 1997, la SARL se transforme en SA et Europe Service quitte l’avenue de Conthe, à Aurillac, pour s’installer un peu plus loin, sur la zone d’activités de Tronquières. “Avec un site beaucoup plus adapté de 15 000 m2 et un atelier de 2 500 m2, nous avons fait le choix de nous agrandir pour encore mieux progresser, pour être encore plus performant dans notre secteur d’activité. Il nous a fallu cinq ans pour bien asseoir l’entreprise avant d’investir”, poursuit  Guy Lafon. Et le déménagement va s’avérer un pari gagnant. En 2000, Europe Service devient concessionnaire Mercedes Unimog pour le Massif central. À partir de 2003, l’entreprise se spécialise dans la viabilité hivernale en devenant importateur exclusif Schmidt en France pour le matériel de déneigement. “C’est une étape forte de notre développement puisque l’on passe de  distributeur régional à distributeur national. Mieux, nous obtenons un accord avec Schmidt afin de construire nous-mêmes nos propres machines”, avoue Alain Lespine. En 2005, l’activité grandissante permet à Europe Service  de réaliser une nouvelle extension de bâtiment de 2 500 m2 destinée à l’activité de production et d’acquérir encore 8 000 m2 de terrains supplémentaires. En 2007, fort de l’expérience en viabilité hivernale, Schmidt confie à Europe Service l’importation du matériel de balayage et de lavage. Cette opportunité permet à l’entreprise de développer une nouvelle activité complémentaire. Dans le même temps, de nouveaux ateliers viennent étoffer la structure.

Cap sur l’étranger
2007, une année phare encore puisqu’Europe Service se positionne dans le trio de tête du matériel environnemental et représente surtout 95 % du marché national en saumure. “Notre créneau, c’est la viabilité hivernale et l’environnement. Durant toutes ces années, nous n’avons eu de cesse d’investir et d’innover dans ce sens. Car notre objectif, notre volonté, a toujours été de faciliter la route et la vie de nos clients”, insiste G. Lafon. Avec l’appui de 49 salariés performants et efficaces, Europe Service a bien l’intention de poursuivre sa formidable ascension. Dans le domaine de la viabilité hivernale, la société propose toutes les solutions afin que les routes soient praticables pour les usagers et ce, quelles que soient les conditions météorologiques. C’est la mise à disposition de toute une gamme de matériels adaptés pour le salage, le raclage, le fraisage ou le traitement préventif de la chaussée avec la saumure. Quant à l’activité environnement, elle offre des solutions pour que les voies, les rues, les routes soient propres. Un atelier spécifique réalise même la préparation de machines et le montage d’options sur mesure. Autour de ces deux pôles d’activités gravitent une multitude de services dédiés à la bonne mise en œuvre des prestations proposées et demandées. Avec une notoriété qui ne se dément pas, Europe Service a également infiltré le marché étranger. Après avoir fait ses gammes à l’export du côté de l’Espagne, et à moindre échelle en Belgique, l’entreprise souhaite maintenant s’attaquer à l’Angleterre et l’Italie. “Tant que nous pourrons avoir une longueur d’avance sur les autres, ça ira, estime Guy Lafon. Sinon, on se fait vite rattraper et dépasser”.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui