L'Union du Cantal 30 juin 2010 à 14h22 | Par Jean-Marc Authié

Entre balades et convivialité

Le Tour du Cantal pédestre a lancé sa saison. Soixante-trois journées attendent les randonneurs jusqu’au 3 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après trois sorties pour se faire les "pieds" du côté d'Arpajon-sur-Cère, Marcenat et Champs-sur-Tarentaine, le Tour du Cantal pédestre lance véritablement sa saison 2010 samedi à Saignes. Jusqu'au 3 septembre, les amateurs de marche ont l'occasion de partir en balade chaque jour, sauf le mardi, pour découvrir une nouvelle commune et le Cantal à travers des sentiers balisés. Mais ce Tour du Cantal pédestre est bien plus qu'une balade. "Nous avons relancé le Tour du Cantal pédestre l'an dernier avec 45 journées, explique Jean-Claude Champeil, président de l'association. Cette fois, nous proposons 63 journées pour autant de communes visitées". Déjà à l'origine du Tour à la fin des années 80, J.-C. Champeil aspire encore à développer son idée de base : proposer une animation supplémentaire aux communes.

 

 

Débuté le 13 juin à Arpajon, le Tour du Cantal pédestre prendra véritablement son essor dès samedi à Saignes.
Débuté le 13 juin à Arpajon, le Tour du Cantal pédestre prendra véritablement son essor dès samedi à Saignes. - © J.-M.A.

Bien plus qu'une marche

"Le public de randonneurs à la possibilité de partir sur une balade de 10 ou 20 km. Sur le principe d'une boucle, il peut ainsi découvrir les plus beaux endroits des communes avec parfois des points boissons, des échanges, des jeux, voire même de la nourriture, proposés par les habitants eux-mêmes". Mais le meilleur est pour la fin. "Nous offrons un pot vers 19 heures, puis un repas réunissant marcheurs... et habitants", précise le président. En effet, durant toute la journée, Jean-Yves, permanent de l'association, aura filmé la vie de la commune et de ses habitants. "Le soir, nous proposons à tout le monde de voir ce film. Cela laisse tout de même une trace pour la commune avec des témoignages et une vie qui va perdurer par la suite". Au-delà de la marche proprement dite, chaque étape du Tour du Cantal pédestre "est l'occasion de pouvoir partager la vie des gens d'ici. L'aspect convivial est primordial à mes yeux. À chaque commune d'y mettre les ingrédients qu'elle souhaite". Cette balade à travers le Cantal en 63 étapes, c'est également un autre moyen pour le touriste de découvrir le département. "Ce Tour ne s'adresse pas qu'aux Cantaliens. Il est ouvert à tout le monde. C'est même l'occasion de découvrir des endroits que l'on a peu l'habitude de traverser". Le Cantal est en effet riche de paysages somptueux et d'un patrimoine bâti qui ne l'est pas moins.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui