L'Union du Cantal 14 octobre 2003 à 00h00 | Par Frédéric Pigot

En ligne avec le ministère - Le marché de Mauriac informatisé

Le sous-préfet de l´arrondissement de Mauriac vient de découvrir le système informatique qui permet au ministère d´être informé des transactions qui s´opèrent au Parc des Rédines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

En compagnie de Gérard Leymonie, maire de Mauriac, Patrick Cléret, sous-préfet de l´arrondissement, a récemment découvert le système d´informatisation du parc des Rédines qui est entré en service au début du mois de juillet. A l´entrée du marché, les éleveurs doivent présenter le Document d´accompagnement universel bovin (Daub) des animaux qu´ils amènent. A l´aide d´une douchette, le préposé enregistre les codes barre de ces documents. Avant de quitter le marché, le nouveau propriétaire doit impérativement faire lire le DAUB par un préposé dans le local administratif.

 

Par Internet

 

Ces informations sont ensuite acheminées par internet au ministère de l´Agriculture qui les centralise au niveau national. Gérard Leymonie précise qu´ainsi, tous les mouvements d´animaux sont enregistrés au plan national. Il explique que cet équipement était indispensable pour que le marché conserve son agrément européen. Le maire de Mauriac annonce par ailleurs qu´il existe une volonté nationale de mettre en place un système de paiement automatique. Ce projet en est à la recherche de partenaires financiers. Equipé d´un logiciel préconisé par la Fédération nationale des marchés aux bestiaux, cet équipement informatique se compose d´une unité centrale installée dans le local administratif et connectée à trois ordinateurs reliés à des douchettes pour la lecture des codes barre.

 

Retrouvez le montage financier de cette opération dans L´Union du samedi 11 octobre 2003.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui