L'Union du Cantal 21 novembre 2018 à 11h00 | Par R. SAINT-ANDRE

Emploi : le Cantal et vous ça matche et pour trouver un salarié, ça marche

Pour la seconde année consécutive, la CCI du Cantal et Pôle emploi vont piloter un salon virtuel permettant à des recruteurs de rencontrer des candidats issus de toute la France et au-delà.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’opération n’est pas reconduite par hasard. “Le Cantal et vous, ça matche !” a porté ses fruits l’an dernier : le salon virtuel a permis de pourvoir 50 postes, essentiellement grâce à des candidats venus de l’extérieur du département. “Car l’objectif porté par la CCI, Pôle emploi, les services de l’État et l’ensemble des partenaires(1) est double : trouver des salariés, notamment dans les secteurs en tension, et servir la cause démographique”, explique Bernard Villaret, président de la CCI. Les nouvelles technologies offrent des perspectives inédites, tant pour ceux qui recrutent que pour ceux qui cherchent un emploi ou songent à une reconversion. Ces “salons virtuels” évitent bien des déplacements et permettent néanmoins une mise en contact sérieuse. Ce sera de nouveau le cas du 26 novembre au 15 décembre, période durant laquelle 150 offres seront proposées par 80 entreprises cantaliennes, allant du grand groupe industriel au rayonnement mondial, à la petite structure familiale.

Opération massive

“C’est une opération massive. Souvent, ce ne sont que quelques dizaines d’offres dans des départements bien plus importants”, témoigne Sébastien Faure-Rouquié, directeur départemental de Pôle emploi, à qui revient la gestion du salon en ligne. “Pour autant, les moyens mis en place demeurent économes”, relève pour sa part Régis Grimal, de la direction régionale des entreprises (Direccte). Ce qui n’empêche pas d’apporter une offre de qualité, multisectorielle, pour donner envie de venir dans le Cantal. “Voilà pourquoi nous n’avons retenu que des CDI ou des CDD d’au moins douze mois et, pour la première fois, des contrats en alternance (NDLR, le plus souvent de deux ans), poursuit le responsable de Pôle emploi. Les concepteurs s’engagent également à être sûrs de la disponibilité des recruteurs dans les créneaux réservés au dialogue avec des candidats potentiels.” Michel Roussy, président de la Caba, se félicite en outre de la promesse d’accompagner ce potentiel d’actifs extérieurs au département dans la recherche de logements. Voire d’apporter une solution complète de deux embauches, pour un couple.

Parmi les partenaires réunis autour de la CCI et Pôle emploi, les représentants de l’État, du Département, de la Caba...
Parmi les partenaires réunis autour de la CCI et Pôle emploi, les représentants de l’État, du Département, de la Caba... - © R. S.-A.

Attractif

De quoi conforter un solde migratoire qui, bien que positif, ne compense pas le solde naturel défavorable du département, comme l’a rappelé Jean-Antoine Moins, vice-président du Conseil départemental. “L’opération” Le Cantal et vous ça matche !” permet aussi de faire connaître le département en véhiculant une image moderne, à travers les moyens mis en œuvre ou le choix du slogan”, remarque le préfet, Isabelle Sima.

(1) Département, Caba, Direccte, Agence régionale de développement économique, CPME, Centre national du très haut débit, Action logement, Capeb, Umih, Fédération du bâtiment...

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui