10 septembre 2003 à 00h00 | Par

Elevage - Le concours départemental aubrac annulé

En raison de la sécheresse, le syndicat aubrac a décidé d´annuler son concours départemental. En revanche, le syndicat des éleveurs cantaliens se félicite de l´aide accordée à ses adhérents
par le Conseil général.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JPG
Prévu les 27 et 28 septembre à Massiac, pour la première fois hors de la zone traditionnelle, le concours départemental de la race aubrac a été annulé et reporté dans cette même ville à l´année prochaine. La décision a été prise début août à l´unanimité par le conseil d´administration du syndicat des éleveurs.
La raison essentielle reste la sécheresse avec un surplus de travail pour nourrir les bêtes et trouver du fourrage. "La motivation n´y est pas, avoue Michel Bos, président du syndicat départemental.

Sécheresse : problèmes à venir

Sans revenir sur les détails de cet été trop chaud et trop sec, Michel Bos s´inquiète des conséquences à venir pour les éleveurs. Gilles Tardieu, membre du syndicat installé en troupeau mixte à Sebeuge d´Andelat, enregistre une perte de 50 kg par jeune animal. Depuis juillet, les aubrac sont nourries et les veaux sevrés pour "économiser" les mères déjà en gestation. "Les problèmes sont devant nous, lorsque nous allons descendre les cheptels des estives et que nous allons peser les veaux. Il y aura également des problèmes sur les vaches gestantes ou encore sur la vente des reproducteurs…", analyse M. Bos. Toujours selon lui : "Les annonces du gouvernement nous ont desservis. J´ai peur qu´il y ait des déceptions".

Une aide accrue du Conseil général

Dans le cadre du plan triennal d´aide à l´agriculture, le Conseil général du Cantal vient de voter une enveloppe de 55 000 euros au syndicat départemental des éleveurs aubrac. La race représente sur le Cantal environ 20 000 mères. "C´est une reconnaissance du travail des éleveurs", se félicite Michel Bos.
Jusqu´à présent, le syndicat bénéficiait d´une aide au fonctionnement de 10 000 euros. En collaboration?avec?l´Upra,?les 45 000 euros supplémentaires vont servir à l´amélioration génétique de la race à travers différents soutiens directs aux éleveurs.

Pour plus d´informations, lire l´Union agricole et rurale du mercredi 10 septembre 2003.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui