L'Union du Cantal 26 février 2013 à 14h23 | Par PO d'après Agrafil

Directive nitrates : la FNSEA dépose des recours

Le réseau FNSEA a déposé un recours le 22 février au tribunal administratif d’Orléans, pour demander l’annulation de l’arrêté de délimitation des zones vulnérables du bassin Loire-Bretagne, bassin dont dépend la commune de Vieillespesse dans le Cantal dont le classement en zone vulnérable est contesté par la FDSEA et les JA (lire l’Union du 15décembre). Des recours similaires ont été ou vont être déposés pour les bassins Rhône-Méditerranée, Seine-Normandie, Rhin-Meuse, Artois-Picardie et Adour-Garonne. “Trop peu (de communes, NDLR) ont été déclassées malgré les efforts réalisés par les agriculteurs dans la maîtrise des pollutions azotées et les améliorations tangibles de la qualité de l’eau dans de nombreux secteurs”, conteste la FNSEA. Au niveau français, ce sont 1 440 communes au total qui ont été ajoutées en zone vulnérable aux nitrates et seulement 617 retirées. “Pour les cultures, la définition au niveau national des périodes d’interdiction d’épandage, sans prise en compte de la diversité pédoclimatique, réduira les potentiels de production et la compétitivité de la ferme France”, ajoute le syndicat.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui