L'Union du Cantal 14 septembre 2007 à 00h00 | Par Benoît Parret

Deuxième concours en sept ans à Paulhac

La petite commune recevra, pour la deuxième fois après l'édition de l'an 2000, le concours départemental de la race aubrac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
À cette édition participera notamment Gilbert Perrier, éleveur à Fortuniès de Dienne, qui alignera cinq vêles et un mâle de neuf mois (ici en photo avec sa fille Karene et sa vêle Violette).
À cette édition participera notamment Gilbert Perrier, éleveur à Fortuniès de Dienne, qui alignera cinq vêles et un mâle de neuf mois (ici en photo avec sa fille Karene et sa vêle Violette). - © B. P.
Paulhac compte plusieurs éleveurs aubrac réputés. La commune accueillait l’an passé avec succès le comice des trois cantons. Cette année, l’aubrac revient pour la seconde fois après l’édition 2000. Il s’agira le 16 septembre du 54e concours départemental. En 2003, il n’y en avait pas eu pour cause de sécheresse, et en 2006 non plus en raison de la tenue du Spécial à Saint-Flour.

"Un excellent millésime" 

“Nous devrions assister à un excellent millésime”, estime-t-on du côté du syndicat départemental des éleveurs aubrac du cantal, présidé par Michel Bos. Environ 300 animaux sont attendus en haute Planèze, conduits par 37 exposants. Plusieurs éleveurs participeront pour la première fois comme Gilbert Perrier, de Dienne, le Gaec Mallet d'Ayrens, avec deux taureaux dont un acheté l'an dernier aux enchères de Saint-Flour, le Gaec Pulhès, de Saint-Gervais de Pierrefort avec quatre animaux et enfin Jean-Marc Tardieu, de Bressanges de Paulhac, avec un taureau.

Un village animé toute la journée 

Le concours se tient désormais sur une seule journée. Il débutera le matin, dès huit heures avec l’installation des animaux. À partir de 10 heures 30, le jury officiera pour les différentes catégories. À 12 heures, le casse-croûte champêtre permettra d’attendre les prix spéciaux prévus à 14 heures. L’après-midi se prolongera à 17 heures par la remise des prix et le défilé des animaux. À 19 heures sera procédé l’enlèvement des animaux. Le concours se clôturera par le banquet officiel à 21 heures. Parallèlement, et comme elle l'avait fait l'an dernier pour le comice agricole, la municipalité propose une foire à la brocante – vide-grenier, un marché de pays et des spectacles dans les rues du bourg.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui