L'Union du Cantal 19 septembre 2007 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

Deux schémas à venir en faveur des aînés et des personnes handicapées

L’évolution des crédits d’aides aux personnes handicapées et aux personnes âgées devrait être de l’ordre de 7 %, sur un montant global actuel de 41 millions d’euros.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les personnes âgées et les personnes handicapées seront au cœur des préoccupations du Département pour les cinq années à venir. À l’occasion de la session de rentrée du conseil général, vendredi dernier, les élus ont adopté deux schémas départementaux sur l’organisation de l’offre de services à destination de ces publics. C’est le troisième schéma mis en place en faveur des aînés. En revanche, c’est le tout premier pour les personnes handicapées. Deux schémas élaborés dans la “plus grande concertation avec les services de l’État, les élus et les différents partenaires sanitaires et sociaux, insistait Vincent Descœur. Un long travail de 18 mois qui a permis de faire un état des lieux et de mesurer l’écart entre l’offre de services et les besoins d’une population ciblée”. Pour chapeauter l’ensemble des deux dispositifs, et de manière à mutualiser les moyens humains et financiers, une Maison départementale (MPDH) sera prochainement créée, “très certainement sur Aurillac. Des “maisons de l’autonomie” verront également le jour dans chaque arrondissement pour donner encore plus de poids à ce vaste plan d’actions”.
Sur cinq ans, cinq millions d’euros de crédits d’investissement seront débloqués par le Département pour maintenir la qualité des équipements.
Sur cinq ans, cinq millions d’euros de crédits d’investissement seront débloqués par le Département pour maintenir la qualité des équipements. - © J.-M. A.

Crédits d’investissement doublés, sept emplois créés

Ce renforcement de compétence pour le conseil général verra l’embauche d’un coordinateur dans les semaines à venir, puis le recrutement de six autres personnes en 2009 afin d’asseoir le dispositif. Pour l’application des deux schémas, l’impact financier pour le Département s’élèvera annuellement à 7 % des crédits d’aides aux personnes handicapées et aux personnes âgées (soit 41 millions d’euros actuellement). Dans le domaine des crédits d’investissement, le conseil général va également doubler la mise. Une enveloppe globale d’autorisations de programme de cinq millions d’euros est destinée à ces aides, soit un million par an, contre 500 000 euros actuellement, et ce, afin de limiter le coût des résidents. Pour les personnes âgées, ce sont 43 actions qui sont programmées d’ici 2012 avec notamment la création de 391 places supplémentaires en maisons de retraites, afin de porter la capacité totale à 3 267 places. Dans le domaine du handicap, les besoins ont été identifiés à 135 places supplémentaires. Ce sont 46 actions qui sont à venir, de l’enfance jusqu’au vieillissement. Le Département va donc s’attacher au recrutement et à la formation de personnels en conséquence. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui