L'Union du Cantal 14 novembre 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Des statistiques agricoles fiables pour faciliter la gestion de crises

Le service régional de la statistique agricole vient d’éditer un mémento. Mais au-delà des données brutes, la déclinaison départementale joue un rôle important.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le service départemental des statistiques agricoles n’existe plus. Il a été supprimé dans le cadre d’une réforme nationale qui a souhaité un service régionalisé de la statistique : Srise. Néanmoins, la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt du Cantal (DDAF) a tenu à maintenir un “pôle de valorisation des données et d’expertise”. Stéphane Nuq en est responsable, épaulé par Benoît Couderc. Leur travail de prospection et d’analyse permet notamment de valoriser les données enregistrées de longue date par Michel Toyre (qui a récemment fait valoir ses droits à la retraite) afin de continuer à observer des tendances sur le moyen et le long terme. Évidemment, il ne faut pas s’attendre à une révolution. Les productions agricoles du département restant traditionnellement centrées autour de l’élevage bovin.
Toutes les données statistiques sont téléchargeables gratuitement sur le site www.agreste.agriculture.gouv.fr.
Toutes les données statistiques sont téléchargeables gratuitement sur le site www.agreste.agriculture.gouv.fr. - © R. S.-A.

Aide à la décision

Néanmoins, en dressant plus finement un portrait de l’agriculture cantalienne, ce service permet d’apporter des éléments chiffrés et objectifs sur les territoires et les filières, pour faciliter certaines orientations. Les décideurs, de l’État aux interprofessions, se servent de ce constat pour élaborer des stratégies économiques ou prendre des décisions politiques. Mais c’est dans l’urgence que les chiffres précis s’avèrent particulièrement utiles. Pour en faire la démonstration, Stéphane Nuq prend un exemple récent. “Dès l’alerte d’un hypothétique cas de fièvre catarrhale dans le Nord Cantal, une cellule de crise s’est réunie. Nous y avons apporté des éléments quantifiés sur le nombre d’animaux maigres encore présents dans les fermes susceptibles de partir, l’endroit où ils sont localisés, etc. Grâce aux données dont nous disposions, nous avons pu fournir des simulations sur l’impact économique qu’aurait engendré la confirmation de ce cas. Par exemple sur le surcoût alimentaire journalier”. Sur une autre crise, plus endémique comme celle qui touche les éleveurs porcins, le service des statistiques joue également un rôle. Celui de veille, restant attentif à la fois aux évolutions des cours du porc et au prix de l’aliment. Comme dans tous les cas, le pôle départemental fait remonter les informations dont il dispose au niveau régional. L’échelle nationale compilant l’ensemble des données régionales. Et si les chiffres s’avèrent fiables, c’est que les sources d’information multiples le sont. 

Avec les OPA

Les données sont recoupées grâce aux contributions qu’apportent divers organismes, dont la Chambre d’agriculture, le Centre de gestion ou le Groupement de défense sanitaire. “Nous disposons aussi de nos propres données relatives aux dossiers d’aides et des contributions de Srise”, précise S. Nuq. En outre, ce service continue d’assurer l’animation de l’Observatoire du lait, lancé il y a dix ans. Sur le principe d’une consultation libre, large et gratuite, l’ensemble des données répertoriées sont consultables sur Internet. Parmi les toutes dernières statistiques disponibles, celles contenues dans le “Mémento de la statistique agricole”. Un document régional édité tous les ans qui, pour la première fois, évoque les aides découplées et dont certains renseignements sont affinés par “petites régions” (Cézallier, Châtaigneraie, etc). 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui