L'Union du Cantal 18 janvier 2006 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Des Relais-Poste peuvent être installés chez les artisans

Les artisans qui le souhaitent recevront une rémunération et une formation pour l´accueil d´un relais Poste. Un partenariat vient d´être signé en ce sens entre La Poste et la Chambre de métiers du Cantal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Christian Vabret, président de la Chambre de métiers et de l´artisanat, et Philippe Barbe, directeur de La Poste du Cantal, ont signé une convention de partenariat qui vise à accompagner l´installation de Relais-Poste chez les artisans. La signature s´est déroulée en présence de Christian Pouget, secrétaire général de la préfecture. Une convention similaire avait été signée il y a quelques mois avec la Chambre de commerce et d´industrie. Elle décline d´autre part celles conclues aux niveaux national et régional entre La Poste et les chambres de métiers.

Un partenariat

L´objet de cette convention est d´organiser une concertation régulière entre La Poste et la chambre consulaire "permettant une implantation pertinente des Relais-Poste". A travers elle, la Chambre de métiers s´engage également à "faciliter l´obtention de financements au cas où un réaménagement complémentaire s´avèrerait nécessaire, en plus de la fourniture, de l´installation de l´enseigne et du matériel adéquats, à la charge exclusive de La Poste". "Ce n´est qu´en dernier recours que les services postaux sont installés chez un commerçant ou un artisan, et cela suppose l´accord préalable des maires", a remarqué Christian Vabret. Il a également relevé que l´artisan accueillant un Relais-Poste perçoit une rémunération et reçoit une formation.

Dix Relais-Poste déjà installés

De son côté, Philippe Barbe a rappelé la volonté de La Poste de conserver ses 121 points de contact dans le département. Lorsqu´elle ne conserve pas un bureau en propre, elle propose aux élus l´ouverture d´une agence postale communale (il y en aurait actuellement 31), ou bien la création d´un Relais-Poste qui consiste à confier l´essentiel des services postaux à un commerçant ou un artisan. Dix fonctionnent déjà, vingt devraient être en service d´ici la fin de l´année, indique Albert Vinas, chef de projet "évolution du réseau" à La Poste. Trois vont ouvrir au 1er février à Talizat (un hôtel-restaurant), Rouffiac et Clavières (dans des multiples ruraux). Une autre ouverture est prévue le 1er mars à Besse (dans une épicerie).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,