L'Union du Cantal 31 mars 2004 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Des invités de marque aux Goudots 2004

Appelé à s´intégrer dans un "événementiel d´envergure nationale sur l´agro-alimentaire de qualité", le festival du casse-croûte d´Aurillac s´organisera cette année autour du thème des races à viande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L´agence Entreprendre au pays d´Aurillac prépare pour 2005 un "évènementiel d´envergure nationale sur l´agro-alimentaire de qualité". Elle semble vouloir s´appuyer pour cela sur le festival du casse-croûte et des goudots gourmands d´Aurillac, "une manifestation née du bénévolat, pour laquelle se pose, comme pour toutes ces manifestations qui prennent une certaine ampleur, la question de sa gestion et de son développement afin de passer d´une audience régionale à une audience nationale", souligne René Souchon, président de l´agence. Cette préfiguration prendra la forme d´une reconstitution du "train Bonnet", dont on fêtera ainsi cette année le centenaire : inventés par Louis Bonnet, fondateur du journal l´Auvergnat de Paris et finalement précurseur des "voyages organisés", ces trains permettaient aux Auvergnats de Paris de rejoindre leur pays à des prix réduits. Ils ont fonctionné avec beaucoup de succès de 1904 à 1939.

Une centaine de vedettes invitée

Il s´agira d´inviter une centaine de vedettes, leaders d´opinion ou journalistes à faire revivre ce train mythique : elles seront conviées à monter dans un train vendredi 25 juin à minuit à Paris pour rejoindre à Aurillac le festival du casse-croûte, puis participer à deux pique-nique géants spécialement organisés le dimanche au Puy-Courny (qui surplombe Aurillac) et à Marcolès. La communauté d´agglomération, le conseil régional, les fonds leader, l´Union des chambres de commerce et d´industrie du Massif central et le conseil général ont donné leur accord ou seront sollicités pour financer cette opération, à laquelle l´association interconsulaire apportera également son concours. Le festival du casse-croûte et des goudots gourmands aura lieu quant à lui du 25 au 27 juin. Les animations habituelles seront reconduites : championnat de France de la meilleure omelette, rassemblement des confréries, marché international du pain, foire aux produits du Cantal et d´Auvergne...

Un "village de la viande"

Il y aura aussi le traditionnel concours des goudots, qui portera sur 8 à 9 catégories de produits, et pour lequel le nombre de dégustateurs pris parmi le public sera limité à 250 par produit. La remise des prix aura lieu le samedi à 19 h 30 lors d´une soirée dont les organisateurs veulent faire un "moment fort". Et puis des nouveautés, dont la principale sera l´accueil du "village de la viande" du CIV (Centre national interprofessionnel des viandes) qui investira la place des Carmes du jeudi au dimanche. Cuisiniers, bouchers et éleveurs viendront en renfort d´animateurs professionnels pour promouvoir les filières viande et leurs produits, ont révélé Claude Meinier, président du syndicat des bouchers et Laurent Usse, animateur à la FDSEA et de l´association interprofessionnelle Interviandes Cantal. Ce sera en particulier un moyen de fêter le nouveau label rouge salers. Parallèlement,?comme chaque année depuis cinq ans, les agriculteurs de la FDSEA reconstitueront une "ferme du goût" sur le jardin des Carmes, précisait Laurent Usse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui