L'Union du Cantal 28 juillet 2010 à 15h27 | Par C. Fournier

Contrôles sur le lac de Garabit

Les gendarmes ne sont pas qu’au bord des routes. Ils sont aussi sur l’eau où ils veillent à la sécurité des citoyens. Contrôles sur le lac de Garabit.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une embarcation en surcharge, avec quatre enfants dont trois ne savaient pas nager et aucun gilet de sécurité alors qu'il est obligatoire jusqu'à 12 ans... C'est un des cas de figure déjà rencontrés par la brigade nautique de Ruynes-en-Margeride. Il n'y a pas si longtemps, un drame s'est produit, ailleurs en France. Mêmes causes mêmes effets... Alors, au nom du "mieux vaut prévenir que guérir", la brigade de Ruynes mène régulièrement des actions de prévention sur le lac de Garabit, sur la Truyère, dont l'axe principal fait 28 km de long soit 11 000 hectares à la cote maximale. Les plaisanciers et les pêcheurs ont, semble-t-il, l'habitude de ces contrôles inopinés et s'y prêtent de bonne grâce. Sur la lac, la peur du gendarme semble être tempérée par une bonhomie inhérente à une pratique des usagers : le farniente... L'inverse donc de ces mangeurs de bitume, les automobilistes...

Sur l'eau, les gendarmes ont procédé à plusieurs contrôles.
Sur l'eau, les gendarmes ont procédé à plusieurs contrôles. - © C.F.

Mais il y a bien des règles

Cependant, là aussi, "dura lex sed lex", il y a bien des règles et "comme il existe un code de la route, il existe aussi un code fluvial", rappelle l'adjudant chef Dumas, commandant la brigade de Ruynes-en-Margeride et, "comme sur la route, l'espace fluvial est régi par un impératif de sécurité. Par exemple, l'alcoolémie positive y est tout autant proscrite". Aussi, ce lundi, accompagné du maréchal des logis chef Lespinasse, il va quasiment contrôler tout ce qui flotte sur la retenue d'eau de Garabit. À bord du 40 CV de la gendarmerie qu'ils viennent de mettre à l'eau, les deux hommes vont effectuer un service, c'est-à-dire une demi-journée. Leur présence est avant tout préventive afin d'appliquer la réglementation. Et tout y passe : sécurité, bouée, gilet de sauvetage, trousse de secours, extincteur si le moteur est thermique, système d'arrêt d'urgence du moteur (coupe circuit), gonfleur si le bateau est pneumatique,... "En second lieu, nous vérifions la détention des certificats : de navigation (permis) ainsi que le certificat de capacité prouvant qu'il n'est pas en surcharge". "Les gens ont l'impression que seule la mer est dangereuse et que, sur le lac, il n'y a pas de risques. Alors, régulièrement, nous constatons des infractions avec un risque qui augmente dans le même sens que la fréquentation des lieux", poursuit le chef Lespinasse qui barre l'embarcation au centre de la Truyère. "C'est la meilleure façon de ne pas faire une mauvaise rencontre, du genre arbre pétrifié à fleur d'eau..." La volonté première de la gendarmerie est "surtout de faire de la prévention, de l'information auprès des usagers pour qu'ils veillent à leur sécurité. Et là, nous sommes intransigeants, notamment sur le gilet de sauvetage : un par personne et un supplémentaire". Une sécurité qui n'est pas un gadget : "Sur les 28 km, il n'y a que neuf mises à l'eau, ce qui implique que les gens doivent être capables, en attendant les premiers secours, de se secourir par eux-mêmes", ajoute le capitaine Bonhomme, commandant la compagnie de gendarmerie de Saint-Flour. Selon les gendarmes, "la verbalisation est nécessaire en cas de comportement dangereux mettant en cause la sécurité" et ils insistent sur le civisme. Ce jour là, aucun PV n'a été distribué, mais parfois de fortes recommandations...

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui