L'Union du Cantal 10 janvier 2008 à 00h00 | Par Patricia Olivieri

Cantal et Puy de Dôme - Altitude renforce son implication dans une filière porcine démarquée

Le groupe Altitude et la société Porcentre ont inauguré en décembre dernier une nouvelle unité industrielle d’abattage et de transformation de porcs à Volvic.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Brice Hortefeux et de nombreuses personnalités de l’État et de la Région Auvergne ont souligné l’exemplarité du projet.
Brice Hortefeux et de nombreuses personnalités de l’État et de la Région Auvergne ont souligné l’exemplarité du projet. - © journal L'Union du Cantal
Fin 2003, le rapport Porry incitait à une restructuration des outils de la filière porcine pour accroître la compétitivité des entreprises françaises. Une préconisation et un appel à la concentration des outils d’aval de la filière auxquels Teil SA. Cantal Salaisons, filiale à l’époque du groupe Centre-Lait, intégré depuis dans Altitude, a résolument tourné le dos. Comme le rappelle Jean-Pierre Château, président du groupe coopératif, “nous n’avons pas d’autres choix que de nous engager dans une stratégie de niche, en valorisant les productions des éleveurs de notre département de Montagne”. Et d’illustrer le propos par des chiffres : “les 45 000 porcs annuels de nos 80 adhérents représentent une semaine de production de la Cooperl”. En 2004, Centre-Lait et sa filiale ont donc préféré poursuivre leur engagement dans la production de porcs sous signes de qualité en formalisant un partenariat industriel et commercial, qui a pris forme fin 2007 avec l’inauguration d’une nouvelle entité industrielle à Volvic.

Un projet né de la volonté des éleveurs et transformateurs

Cette réalisation s’est inscrite dans le cadre d’un nouveau programme de développement destiné avant tout à faire face à la saturation des installations aurillacoises de Teil SA. À l’époque, outre l’extension des ateliers de l’avenue de Conthe et la mise aux normes de la station de production de porcelets de Montagne à Costechaude (43), la décision était ainsi prise de créer une installation industrielle en partenariat avec la société clermontoise Porcentre. Trois ans plus tard, cet outil était mis en service en août 2007 et inauguré le 7 décembre dernier par le ministre, Brice Hortefeux. Cette alliance à bénéfices réciproques est partie du constat de besoins complémentaires : Teil SA, abatteur et découpeur de porcs de Montagne, était à la recherche de nouveaux espaces de découpe, tandis que Porcentre, société œuvrant principalement dans les viandes de porcs, souhaitait élargir sa gamme commerciale par des produits originaux sous signes de qualité. Pour Jean-Pierre Château, il s’agit là d’une nouvelle démonstration des défis que sont capables de relever les adhérents des coopératives du groupe, notamment ceux de la filière porcine. “Porcentre et Altitude ont su s’unir pour aboutir aujourd’hui à cette usine située en zone de Montagne, qui prouve qu’il existe une place pour autre chose que des produits standardisés”.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui