L'Union du Cantal 31 octobre 2006 à 00h00 | Par Jean Marc Authié

Besoin de CCJA vivants !”

En 2006, deux équipes cantonales sur trois ont mené à bien un projet. De nouvelles animations sont déjà programmées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de la dernière édition de la Festa del Païs, les Jeune agriculteurs de Saint-Flour ont animé une buvette.
Lors de la dernière édition de la Festa del Païs, les Jeune agriculteurs de Saint-Flour ont animé une buvette. - © L'Union du Cantal
En mars dernier, la nouvelle équipe des JA du Cantal avait décidé de redynamiser ses équipes cantonales. Avec l’idée d’amener chaque CCJA à réfléchir et à mener à bien un projet. A ce jour, deux CCJA sur trois ont joué le jeu. “Nous avons voulu recréer une dynamique sur nos cantons comme c’était le cas il y a quelques années. Chez les JA, il n’y a pas que le syndicalisme qui compte. Les échanges et la convivialité sont tout aussi importants. Ils sont souvent d’ailleurs les premiers pas vers l’engagement”. Pour Jean-François Navarro, Nicolas Bardy, Bruno Barbet et les différents animateurs du réseau, la partie semble bien lancée mais il est possible de faire encore mieux.
Projets déjà réalisés...
Ainsi, en 2006, les JA d’Aurillac et de Vic-sur-Cère ont organisé la finale régionale de labour ; ceux d’Allanche ont participé à la fête de l’estive ; ceux de Champs ont organisé un bal ; ceux de Chaudes-Aigues ont mené une action découverte auprès des écoles du canton ; ceux de Laroquebrou ont participé à la session d’accueil d’actifs puis organisé un repas avec le comice ; un concours de belote à Mauriac... ; à Maurs, remise de diplômes de 1er secours, participation au Rallye de l’herbe, collecte de plastiques ; à Montsalvy, rediffusion de la finale de la coupe du Monde avec l’école de foot et repas, plus un repas avec la FDSEA ; etc. Mais, dans certains cantons, “la mobilisation des jeunes est encore difficile, voire très difficile, relèvent les responsables des JA. C’est donc à nous de les faire bouger, de leur faire comprendre que l’agriculture bouge et nous avec, qu’il est important de se rencontrer ou de connaître son voisin”.

... ceux à venir
Certains CCJA ont déjà projeté de nouveaux rendez-vous : une balade vélo au Lioran (Aurillac), un bal (Allanche), une journée sur les groupements d’employeurs (Champs), un stage secourisme (Chaudes-Aigues), une potée auvergnate (Laroquebrou), surveiller que le ramassage des plastiques reste gratuit (Maurs), une journée paint-ball (Montsalvy), foire au matériel d’occasion, mini salon agricole et bal (Murat), voyage en Haute-Savoie (Pierrefort), réhabilitation des cours de fermes avec aide de la mairie (Riom), fonctionnement d’une coopérative de producteurs et de vente de produits fermiers (Ruynes), repas champêtre, concours de pétanque (Saignes), Festa del Païs, bal disco (Saint-Flour), voyage à Vulcania (Salers), voyage dans l’Orne (Vic). Lors des prochaines assemblées générales des CCJA, les élus JA rappelleront l’importance de projets pour les cantons.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui