L'Union du Cantal 12 mai 2010 à 16h19 | Par J.-M. Authié

Auriplast : les salariés ont débrayé

La CFDT a porté les revendications des salariés à commencer par une hausse de salaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Devant leur usine, les salariés d'Auriplast ont fait part, jeudi dernier, de leur mécontentement. Ainsi, la CFDT, "alertée par un grand nombre de salariés et devant leur extrême mécontentement", avait déposé un préavis de grève sur la journée, mais en débrayant trois fois 55 minutes ce 6 mai avec les équipes du matin, du soir et de la nuit. Au chapitre des revendications, le syndicat réclamait : une hausse des salaires de 2,5 % au 1er mars avec un minimum de 30 euros comme demandé lors des négociations annuelles obligatoires, et ce compte tenu de la charge de travail actuelle et du faible niveau de rémunération des salariés ; une majoration immédiate des heures supplémentaires, et non au 31 décembre ; le paiement immédiat du complément de l'intéressement, et pas fin mai...

Les salariés ont débrayé.
Les salariés ont débrayé. - © J.-M.A.

Revendications... et précisions

Pour Valérie Beau Jardin, déléguée syndicale CFDT de l'entreprise, il s'agissait également d'obtenir d'Auriplast "une explication sur l'implantation probable d'une chaîne de galva couleur en Tunisie et la répercussion sur l'usine" ou encore d'obtenir "une avancée sociale en matière de jour de congés "enfant malade". La CFDT demande à la direction l'ouverture immédiate de négociations sur ces revendications". La réponse de la direction ne s'est pas fait attendre. Et, par voix de presse, Raymond Lozano, directeur de l'usine aurillacoise, faisait savoir que "le 12 avril, un accord portant sur les salaires a été signé par tous les délégués syndicaux de l'entreprise". La direction s'étonne également des termes du tract de la CFDT "d'autant que lors de la dernière réunion du comité d'entreprise et des délégués du personnel du 27 avril, aucune de ces interrogations n'a été posée". Enfin, le directeur rappelle que le groupe Qualipac a investi, sur les trois dernières années à Aurillac, "plus de 15 millions d'euros en permettant notamment un accroissement de la surface de l'usine de 15 400 m2 à 27 500 m2 ; une augmentation de la capacité de production ; l'augmentation des effectifs salariés de près de 15 %". Et que de nouveaux investissements étaient à venir.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,