L'Union du Cantal 25 novembre 2014 à 08h00 | Par C.Dubarry

Aurillac à l’heure de la BD

La deuxième édition du festival BD a lieu à la médiathèque communautaire et au centre de congrès tout ce week-end.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La médiathèque d’Aurillac possède actuellement 10 500 albums de bande dessinée.
La médiathèque d’Aurillac possède actuellement 10 500 albums de bande dessinée. - © C.Dubarry

Moyen d’expression utilisé et reconnu” selon le président de la Caba, Jacques Mézard, la bande-dessinée a eu droit à son premier festival départemental en 2013 afin de “diversifier l’offre culturelle” et surtout de répondre à une demande. Devant le succès incontestable rencontré par cette manifestation, la médiathèque du bassin d’Aurillac organise les samedi 29 et dimanche 30 novembre une deuxième édition qui s’annonce encore plus ambitieuse. Pour Josiane Costes, conseillère de la Caba en charge de la médiathèque, il s’agit d’une part de “valoriser les collections qui représentent environ 20 % des emprunts pour 10 500 albums” et, d’autre part, de “permettre au public de rencontrer différents auteurs de qualité, issus pour certains du territoire”.


De Tom-Tom à Lulu


Qui dit festival BD dit en effet séances de dédicaces et échanges entre passionnés du neuvième art. Et cette année, ce sont pas moins d’une vingtaine d’auteurs qui seront présents à la médiathèque et au centre de congrès, autour de la tête d’affiche Bernadette Després, célèbre illustratrice de la série Tom-Tom et Nana. Augustin Lebon, Eldiablo, Grégory Saint-Félix, Salch ou encore la pétillante Lulu Inthesky... La diversité sera clairement au rendez-vous pour séduire petits et grands à travers les nombreux événements planifiés tout au long du week-end. On pourra ainsi participer à divers ateliers dessins, visiter pas moins de quatre expositions, voir des documentaires et des fictions, ou encore se rendre samedi soir à un grand BD-concert suivi d’une mémorable battle entre différents auteurs lâchés en improvisation totale.Un grand concours BD sera également organisé afin de révéler les talents de demain.


La BD entre en gare


Comme l’année dernière, la Caba a tenu à associer à l’événement des établissements scolaires du bassin d’Aurillac. Outre l’école de Marmiers et le collège La Ponétie, le lycée de la communication Saint-Géraud sera à l’honneur avec un stand fait main tenu par les élèves de terminale CAP signalétique et de 2nde brevet des métiers d’art graphisme et décor. Par ailleurs, un partenariat a été conclu avec la SNCF qui exposera en gare d’Aurillac les œuvres du parrain de la première édition, l’Aurillacois Vincent, et tiendra elle aussi un stand. Enfin, des bouquinistes spécialisés de même que les librairies Point Virgule et À l’encre Violette seront présents sur le festival pour permettre aux fans de bande-dessinée de fêter Noël avant l’heure.


Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,