L'Union du Cantal 30 juin 2010 à 14h19 | Par P. Olivieri

Attirer le touriste par le e-marketing

Cantal tourisme incité à renforcer sa stratégie commerciale sur le Net, où se bataille le choix des destinations”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Décidément, le Cantal a la cote, et pas uniquement au 13 heures de Jean-Pierre Pernaud. Selon le cabinet d'étude Lancéa développement, sollicité par Cantal tourisme pour auditer la visibilité et la stratégie de l'agence départementale de tourisme sur le net, la "marque Cantal" est une valeur forte sur internet, une marque très disputée même. "On trouve aujourd'hui énormément de prestataires de tourisme privés qui se positionnent sur la marque Cantal et sur l'achat d'espaces pub (Cantal randonnées, hôtels, gîtes, vacances...)", a analysé Marie Bergeron, lors de l'assemblée générale du CDT mardi. Y compris des grandes "majors" en la matière, tels Amazone, Accor, Hotel.com,... qui ont acquis des liens sponsorisés, un témoin pour la consultante de leur intérêt pour cette destination. Marie Bergeron en veut pour preuve un autre indicateur : le prix des mots clés achetés en lien avec le Cantal touristique, qui varie de 0,05 à 5 euros pour les mots clés les plus disputés.

 

 

“Être meilleurs sur le net” : l’ambition de Cantal tourisme.
“Être meilleurs sur le net” : l’ambition de Cantal tourisme. - © P.O.

Un positionnement déjà intéressant du Cantal

Un très bon positionnement donc de la destination Cantal sur le Net qui a néanmoins son revers : "Si demain, Cantal tourisme voulait acquérir 100 000 visiteurs potentiels sur le thème de la location (mot clé à 1 euro), il vous en coûterait 100 000 euros de budget", a ainsi illustré M. Bergeron. Un budget bien en-deçà de la capacité du comité départemental de tourisme qui parvient pour l'heure à assurer un ratio moyens disponibles sur résultats "tout à fait honorable", avec une audience des sites dans le giron de Cantal tourisme (Cantal réservation, Handi tourisme, Cantal séminaire, Clévacances,...) en croissance de 30 % l'an dernier. Quant au chiffre d'affaires généré sur le net, il est lui aussi en plein essor : + 78 % de résultats commerciaux sur la vente en ligne entre 2008 et 2009, quelque 1 975 ventes ayant été enregistrées par ce biais l'an dernier qui ont concerné 102 fournisseurs différents. Le taux de concrétisation, qui a atteint 0,6 %, est lui aussi jugé tout à fait satisfaisant pour un site institutionnel. Bien donc, mais peut mieux faire selon le cabinet Lancéa développement qui estime qu'un réservoir d'audience très important est encore inexploité et que la "collection" des sites de Cantal tourisme dispose d'un capital à faire fructifier. Ce qui suppose pour ces experts de parfaire la gestion de la relation client. "Le gros chantier à venir", a confirmé le directeur de Cantal tourisme, Emmanuel Briant. Mais les préconisations de Lancéa développement, qui a rappelé que 75 % des internautes européens choisissent et réservent leurs vacances en ligne, sont allés bien au-delà avec la proposition d'une stratégie ambitieuse d'e-marketing axée sur le filtre du développement durable. Une stratégie synonyme de refonte en profondeur les dispositifs Web existants, d'une mobilisation générale sur le développement de l'audience, d'une réorganisation des équipes dans cette logique... Face à un cap du net que certains pourraient juger trop radical, Emmanuel Briant a tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas de réorienter massivement le fonctionnement du CDT vers le net, mais "d'être meilleur sur internet".

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui