L'Union du Cantal 27 novembre 2002 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Appui à l´agro-alimentaire - Les produits du Cantal dans les grandes surfaces

Pour aider les agriculteurs, artisans, commerçants ou industriels à accéder au marché de la grande distribution hors département, l´association interconsulaire organise des opérations collectives de promotion et de vente de produits agro-alimentaires du Cantal dans les grandes surfaces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA
Depuis qu´elle a créé en 1996 le fonds commun de promotion et de commercialisation de l´agro-alimentaire, l´association interconsulaire a aidé 75 entreprises du département à accéder à de nouveaux marchés. Co-financé par les trois chambres consulaires, le Conseil général et le Crédit agricole du Cantal, ce fonds vise en effet à aider les entrepreneurs du secteur agro-alimentaire (agriculteurs, artisans, commerçants ou industriels) à développer leurs ventes à l´extérieur du département.

Il apporte notamment des aides pour soutenir leur participation à des salons grand public (Salon de l´agriculture…) ou professionnels ("Terroir", Sial…). Depuis deux ans, l´Interconsulaire développe aussi des opérations collectives de promotion et de vente des produits du Cantal dans les grandes surfaces.

Vendre à l´extérieur du département

Pour cela, les trois chambres consulaires font appel à un prestataire spécialisé qui se charge de monter les opérations : il contacte les producteurs cantaliens, leur commande un certain volume de produits (qui sont achetés par la grande surface) et se charge ensuite de leur mise en place dans les rayons du grand magasin durant une période donnée. Les deux dernières opérations de ce genre se sont déroulées du 18 au 29 juin à Orléans avec 19 entreprises, puis début octobre à Nantes. Une troisième est prévue fin novembre en banlieue parisienne. A chaque fois, un mobilier et des supports spécifiques sont utilisés pour mettre en valeur les produits, et des animations sont proposées.

"L´intérêt pour l´entreprise ou le producteur, c´est qu´ils n´ont pas à déléguer du personnel ou à être présents sur place pour vendre puisque le prestataire se charge de tout", explique Bernard Berthelier, directeur de la Chambre d´agriculture et de l´Interconsulaire. "Ils y trouvent aussi l´opportunité d´écouler un volume significatif de marchandises", ajoute-t-il, en situant autour de 50 000 e le chiffre d´affaires réalisé sur chacune de ces opérations. Le bilan de la dernière d´entre elles montre par exemple que les ventes ont varié entre 500 et 11 000 e suivant les entreprises.

Intensifier ces opérations

Financièrement, chaque opération revient à 25 000 e environ, dont 6 000 sont pris en charge au travers des commissions versées par les entreprises, le solde étant apporté par l´Interconsulaire.

"C´est un moyen pour les acteurs de l´agro-alimentaire de faire connaître leurs produits et d´approcher des grandes surfaces, avec la perspective parfois pour celles qui ont une taille suffisante de décrocher un référencement", poursuit Bernard Berthelier, en annonçant l´intention de l´Interconsulaire de multiplier ce type d´opérations : trois seront reconduites en 2003 et trois autres, plus légères (sans animation) sont également prévues. Elle envisage par ailleurs d´organiser des présentations-vente de produits du Cantal dans des galeries commerciales, centre-villes, gares, manifestations importantes… toujours à l´extérieur du département.

Pour plus d´informations, consultez L´Union agricole et rurale du 9 novembre 2002.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui