L'Union du Cantal 02 mars 2005 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

André Janot défend l´idée d´une banque "de proximité, mutualiste et utile"

Les assemblées générales des caisses locales démarrent. L´occasion pour le président Janot de préciser le rôle des sociétaires et son attachement à certaines valeurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les assemblées générales des caisses locales constituent un moment important de la vie du Crédit agricole. André Janot, premier vice-président de la caisse Centre-France, l´a confirmé à la veille des premières d´entre elles. "Je suis très attaché à l´esprit coopératif. En ce sens, la rencontre avec nos sociétaires est un temps fort partagé avec le plus grand nombre et au cours duquel chacun vient s´informer sur la vie de l´entreprise et poser toutes les questions qu´il veut", affirme-t-il. Le président de la caisse départementale précise que le Crédit agricole est la seule banque à tenir ce type de réunions de proximité sur l´ensemble du territoire.

" tre utile"

Ces rendez-vous donneront aussi l´occasion de rencontrer Jean-Luc Beyer, fraîchement nommé dans le département, et qui devrait assister à bon nombre d´entre elles. Le responsable de la direction commerciale représente la direction de la caisse régionale Centre-France dans le Cantal. "Nous tenons nos engagements, pris avant la fusion, d´avoir sur place un interlocuteur issu des cadres de la direction régionale", remarque le président Janot. Une attention justifiée par l´idée de service de proximité défendue par André Janot. "Nous avons construit une banque différente, solidaire et ancrée dans son territoire. Nous avons pour vocation de servir les gens, d´être utile", résume-t-il. A cet égard, il se félicite de servir en priorité deux piliers du développement durable : le financement de l´agriculture et de l´habitat. Les orientations 2005 vont conforter la vocation mutualiste de l´organisme bancaire. Les nouveaux enjeux du mutualisme constituent d´ailleurs un thème de réflexion qu´abordent, depuis plusieurs semaines déjà, les administrateurs de la caisse Centre-France. Une notion à laquelle le président Janot réaffirme son attachement.

Des assemblées conviviales

"Tout n´est pas pensé en terme de rentabilité. Installer un distributeur dans une petite commune, c´est avant tout être solidaire du monde rural, tout comme être partenaire de la vie socio-culturelle du département", dit-il. "Quant à la bonne santé financière de l´entreprise, elle devrait rassurer les sociétaires et même la vie locale en général". La présentation même des assemblées générales des caisses locales déborde largement sur la vie du département au sens large du terme. Politique, sport, culture, vie de l´entreprise, etc., sont abordés de manière originale à travers des vidéos projetées. En outre, tombola et buffet clôtureront chacune d´elles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui