L'Union du Cantal 26 janvier 2011 à 11h03 | Par R. Saint-André

Aller dans les supermarchés et éviter les marques pour faire des économies

Dans son rôle “d’éducation à la consommation”, l’association Familles rurales livre chaque année un observatoire des prix... qui révèle quelques surprises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Non, les magasins “hard discount” (type Aldi, Leader-Price, Netto, etc.) ne sont pas les moins chers sur les produits premier prix. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude conduite par Familles rurales. Selon les 65 “veilleurs consommation”, qui, depuis cinq ans, relèvent les prix de différentes enseignes, c’est une nouvelle fois les supermarchés qui se sont avérés les plus intéressants pour le consommateur en 2010. Ils devancent ainsi les commerces de proximité, qui ne génèrent pas moins d’activité, mais aussi les hypermarchés, aux charges plus lourdes. Béatrice Février, présidente de la fédération départementale des associations Familles rurales du Cantal, l’a révélé en fin de semaine dernière, en commentant cet “Observatoire des prix”.

Évolutions les plus marquantes

 

Il convient cependant de nuancer ce constat. Notamment en termes de composants et de qualité de produit. “Il s’avère en effet que les premiers prix des hard-discount sont d’une qualité légèrement supérieure à celle des grandes enseignes classiques”, précise Mme Février. Dans tous les cas, ce sont eux qui, selon les indices de l’association, ont le plus fortement augmenté sur ces cinq dernières années, faisant un bond de + 8,1 % ! En revanche, sur les douze derniers mois, leurs prix s’orientent plutôt à la baisse. Ces premiers prix sont affichés en moyenne 1,1 % moins cher qu’un an plus tôt. À leurs côtés, on trouve aussi en hyper et supermarché, des marques dites “de distributeur” (comme Casino, mais aussi Marque repère ou encore Pâturage, Chabrior, Monique-Ranou, etc.). Elles aussi baissent, plus fortement encore : - 3 %. Elles côtoient dans les mêmes rayons les “marques nationales” (Nestlé, Danone, Coca-Cola...) qui, en revanche, subissent une inflation de 1,8 % en un an. Globalement, le panel moyen retenu par Familles rurales est resté relativement stable en 2010, avec une baisse toute relative de 0,5 %, portant le panier moyen de 133,89 e à 133,19 e... Dans le détail, ce même assortiment de produits revient à 174 e s’il n’est constitué que de grandes marques, 127,30 e avec des marques distributeurs et 98,30 e avec uniquement des premiers prix.

 

 

La présidente de Familles rurales du Cantal a livré les chiffres des prix à la consommation en France, en 2010.
La présidente de Familles rurales du Cantal a livré les chiffres des prix à la consommation en France, en 2010. - © RSA

Le pain, fruits, légumes, lait

 

Parallèlement l’enquête s’intéresse aussi au prix du pain, des fruits et des légumes. Depuis 2007, la baguette de pain vendue en grande surface, a augmenté de 10 centimes d’euros, soit + 18,6 %. À 0,51 e, elle reste moins chère en boulangerie traditionnelle qui en réclame 0,84 e, mais qui n’a augmenté son prix que de + 6,3 % sur la même période. Sur le lait, Familles rurales observe que malgré la baisse de la rémunération des producteurs, le consommateur n’a pas enregistré de diminution de prix. Enfin, sur les fruits et légumes, il est observé de “très fortes augmentations”. Avec de moins bonnes affaires sur les produits d’importation que sur des produits français. Quant au bio, il coûterait en moyenne 68 % plus cher…

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui