L'Union du Cantal 23 septembre 2003 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Agroalimentaire - La Farinette récompensée

Chaque année, "Terroirs" récompense les producteurs inventifs. Le prix de l´innovation 2003 a été décerné à l´entreprise cantalienne Julhes qui vient de créer une nouvelle unité de production pour la fabrication de bourriols, et autres pachades.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Tous les amateurs de tripoux connaissent l´entreprise sanfloraine Julhes de Saint-Flour. Depuis quelques années déjà, son jeune PDG a pris le pari de la diversification innovante. Après les plats préparés comme "le mitonné de boeuf aubrac" ou "les pieds de porcs farcis", sont nés la gamme du "P´tit Julhes" pour apprendre aux enfants les saveurs de terroir. Mais cette fois, la nouvelle gageure a nécessité la création d´une nouvelle unité de production. "La Farinette", sise à Neussargues, fabrique et conditionne des pachades sucrées, des bourriols garnis et autres tourtounes feuilletées. Ce n´est donc pas un, mais trois produits distribués sous la même marque qui ont décroché le prix de l´innovation, décerné lors de la 7e édition de la convention d´affaires Terroir, les 17 et 18 septembre.

300 000 euros et 10 emplois

"Les appellations et des recettes ne doivent rien à une quelconque politique marketing", tient à préciser le jeune PDG, Jean-Philippe Nicolaux, "elles sont directement issues des cuisines de nos grands-mère". Des grands-mères auvergnates certes, mais avec un lien de parenté breton… C´est en effet en Bretagne qu´il a appris le processus qui consiste à élaborer des crêpes et des galettes avant de les conditionner sous vide d´air, sans produits chimiques ni conservateurs. Une étude de marché, conduite sur le public auvergnat urbain (Clermont-Ferrand), a démontré l´intérêt du consommateur pour ces produits. "Alors nous nous sommes lancés, injectant 300 000 euros d´investissement", confirme le directeur général. "Nous avons retenu le site de Neussargues après une entente avec la municipalité qui met à disposition un bâtiment désaffecté, en échange de la création d´une dizaine d´emplois locaux". Les premiers produits sortis de ce nouveau site sont en rayon depuis le début de la semaine, dans les épiceries fines, mais aussi en grande surface.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,