L'Union du Cantal 14 octobre 2003 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Agriculture, commerce, artisanat - Une formation pour porteurs de projets

Aprés le pays de Cézallier, c´est celui de Montsalvy qui recevra la session d´accueil d´actifs destinée à des porteurs de projets économiques. Adasea, Chambre de métiers, CCI et Comité d´expansion économique ont regroupé leurs compétences et leurs fichiers de demandes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

 

"L´agriculture ne peut à elle seule éviter l´effritement démographique". C´est en partant de ce constat, que les Jeunes agriculteurs du Cantal (JA) ont eu l´idée d´ouvrir leurs sessions d´installation à des projets d´installations artisanales, touristiques, commerciales ou... agricoles, bien sûr. "Il faut raisonner en terme de projet territorial, plutôt que sectoriel", estime Antoine Croutes, président des JA.
Un argument qui a déjà fait ses preuves, puisqu´une première session d´accueil d´actifs, qui s´est tenue dans le Cézallier en mars dernier, a connu un franc succès (voir les témoignages ci-dessous). C´est donc sur le même principe que se tiendra les 26, 27 et 28 novembre une nouvelle "session d´accueil d´actifs", cette fois en pays de Montsalvy. L´occasion pour des porteurs de projets extérieurs au Cantal, de faire connaissance avec le département et la motivation qui anime les élus locaux et les responsables consulaires.

 

Motivés !

L´Adasea participe en amenant la liste des exploitants agricoles inscrits au registre départemental de l´installation (RDI), et qui cherchent un repreneur. La Chambre de métiers et la Chambre de commerce ont également un outil semblable pour leurs ressortissants respectifs. Le comité d´expansion économique amène pour sa part une liste de locaux professionnels vacants.
Ainsi, l´engagement de ces différents partenaires, soutenus par le Département et les communautés de communes, va même au-delà du simple projet professionnel : emploi du conjoint, logement, services sont abordés au cours des sessions d´accueil. Enfin, les uns et les autres se disent prêts à accompagner sur le plan juridique ou technique le chef d´entreprise, même bien après son installation.

 

Retrouvez les témoignages des participants de la première session, aujourd´hui installés, dans L´Union du samedi 11 octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui