01 avril 2014 à 08h00 | Par POLIVIERI

Accords UE-USA : “On met les lignes rouges”, assure Ciolos

Lors de sa venue dans le Cantal (lire en page 3), le commissaire européen à l’Agriculture a été interpellé par Bruno Dufayet (section bovine de la FDSEA) sur le risque pour l’élevage français des négociations de libre échange entre l’Union européenne et les États-Unis ou encore le Canada et à terme le Mercosur. Dacian Ciolos a d’abord rappelé que la Commission agissait sous mandat des États membres et non à sa propre initiative et que ces négociations se font avec un objectif d’accord équilibré entre des intérêts offensifs et défensifs de part et d’autre. “On a un intérêt offensif systématique,c’est de faire reconnaître nos indications géographiques”, a-t-il souligné.Avant d’assurer, pour les contingents en négociations sur la viande bovine : “Nous sommes très clairs, il n’y a pas de viande aux hormones ou à la ractopamine qui rentre, on ne fait pas rentrer de produits qui ne respectent pas nos exigences sanitaires.Je vous l’assure, on met les lignes rouges !”

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui