L'Union du Cantal 22 août 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

A Marchastel, la réfection du four renforce l’attractivité du village de Bagilet

Le four banal de Bagilet fraîchement rénové devrait à la fois servir à renforcer le tourisme et permettre à la population locale d’improviser des fêtes gourmandes pour se retrouver.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Comme le souligne avec lucidité le maire de Marchastel, Claude Flagel, “le four rénové de Bagilet cuira moins de pain qu’il n’en a cuit”... Mais qu’importe. Il contribue à rendre plus attractif ce village situé sur les hauteurs de la commune.
Bien sûr pour la fréquentation touristique, grâce notamment à cet itinéraire de grande randonnée qui passe à proximité et une vue époustouflante sur la vallée et sur le viaduc de Barajol. Attractif aussi pour les habitants même du village, dont le maire espère qu’ils se retrouveront autour du four. Il leur confie en outre une mission : celle d’entretenir et de conserver ce petit patrimoine communal.   
Lors de l’inauguration de ce four restauré, M. Flagel rappelait que cette opération n’a été rendue possible que grâce à divers partenaires financiers et la pugnacité d’une équipe de bénévoles conduite par Jean-Louis Chaumeil. Ce dernier ne cache pas que cette idée lui tient à cœur depuis 1992 !
Le four de Bagilet, terminé fin juin, a été inauguré lundi 13 août par Alain Marleix, secrétaire d’Etat, Jean-Yves Bony, député et Claude Flagel, maire de la commune.
Le four de Bagilet, terminé fin juin, a été inauguré lundi 13 août par Alain Marleix, secrétaire d’Etat, Jean-Yves Bony, député et Claude Flagel, maire de la commune. - © R. S.-A.

Un “vieux” projet

Après une première rencontre avec l’Architecte des bâtiments de France, puis avec le président du Conseil général ; après les conseils prodigués par la Conseil en architecture urbanisme et environnement (CAUE du Cantal) et avec en poche un montage financier réaliste, les travaux pouvaient démarrer. Deux entrepreneurs locaux et de la main d’oeuvre bénévole ont œuvré jusqu’à fin juin. Le four n’est d’ailleurs pas suffisamment sec pour assurer les premières flambées et voir de nouveau de la fumée s’échapper de la cheminée. Ce qui n’était plus arrivé depuis le début du 20e siècle.
En saluant le “caractère exemplaire” de cette réalisation, le secrétaire d’Etat Alain Marleix n’en oublie pas moins les autres projets de la commune, dont une opération “Coeur de village”, au bourg.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui