L'Union du Cantal 30 juillet 2008 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

À la découverte des sports de pleine nature

Le Secours populaire vient d’envoyer un jeune Aurillacois pour des vacances pas comme les autres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Juste avant son départ, Nicolas Irlande était entouré de ses parents, du Secours populaire du Cantal et du club de rugby de Saint-Cernin.
Juste avant son départ, Nicolas Irlande était entouré de ses parents, du Secours populaire du Cantal et du club de rugby de Saint-Cernin. - © J.-M. A.

Nicolas Irlande a 14 ans. Grâce à la section cantalienne du Secours populaire, il vient de gagner une semaine d’initiation aux sports de pleine nature à Saint-Bauzille de Putois, dans l’Hérault. Une chance pour lui car il est l’unique représentant de la région Auvergne, tout comme les 21 autres heureux élus de leur région respective. Dans son rôle d’éducation populaire, le Secours populaire  français (SPF) a décidé d’organiser cette manifestation où 22 jeunes, issus de régions différentes, vont se retrouver. “Ce stage a pour objectif de favoriser l’insertion par la pratique du sport, de développer les notions de respect de vie en collectivité, de découvrir une vie quotidienne entre temps de pratique et temps de repos, de développer la curiosité des jeunes en découvrant une région, de les sensibiliser à l’importance vitale de l’eau...”, précisait Odette Mambert, secrétaire départementale du SPF.

Une candidature évidente

Vendredi 18 juillet, Nicolas était encore tout ému. Il est à peine 8 h 30, soit une demi- heure tout juste avant son départ. “C’est la première fois qu’il va prendre le train”, lâche sa mère. Visiblement, si elle heureuse pour son fils, un soupçon d’inquiétude se lit sur son visage. “Toute une semaine, ça va être dur, avoue-t-elle. Mais heureusement qu’il a son portable”. Nicolas, lui, est tout heureux de partir, sans appréhension particulière. “Cela va me permettre de rencontrer d’autres personnes, d’autres jeunes”, expliquait-il. Dans ce contexte, la candidature de Nicolas Irlande est apparue comme une évidence aux yeux de tous. Cet Aurillacois est licencié au club de rugby de Saint-Cernin (RCSC). Ce même club de Saint-Cernin qui œuvre chaque année au profit du SPF.

Pas que le sport dans la vie

“On ne peut pas rester sur la seule pratique du sport. Nous devons nous tourner vers les autres, affichait Alain Armandie du RCSC. Et quand nous organisons des rencontres entre anciens du club et anciens de l’ASM, cela va dans le sens des actions menées par le Secours populaire”. Mieux, dès septembre, le club offrira des places gratuites et des cartes d’abonnement au SPF Cantal. Quant au voyage de Nicolas,  qui intègrera une 3e DP six heures au lycée Cortat l’an prochain, le SPF a tout pris en charge. “Nous lui avons même donné des appareils photos jetables afin qu’il puisse nous faire un topo, à son retour, sur ce qu’il a vécu durant une semaine. J’espère qu’il saura nous faire partager ce moment privilégié”, concluait Odette Mambert.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui